Menu de fête, je mets quoi dans mon assiette ?!

0
7

Noël, Nouvel An, Pâques ou simple anniversaire, les occasions de faire la fête se bousculent toute l’année. Plutôt partant d’habitude, vous vous demandez comment bien profiter durant votre grossesse. Quel menu de fête pour une femme enceinte ? Comment s’amuser sans alcool ? Que ne devez vous pas manger au risque de gâcher la fête ?!

Repas de fête et grossesse, tout n’est pas perdu…

Pas très motivée à l’idée de vous affranchir du Réveillon,  vous vous imaginez déjà devant votre assiette de salade verte alors que vos convives s’en donnent à cœur joie entre foie gras, mousseux, dinde farcie et bûche fourrée …
Pas de panique ! Si vous devez, comme à l’accoutumée, surveiller le contenu de votre assiette, tout n’est pas perdu pour autant. Il est tout à fait possible de composer un menu festif, sans les aliments interditsaux femmes enceintes.
Seul bémol, il faudra vous contenter de l’ivresse d’un jus de fruit frais ! L’alcool est évidemment à proscrire. Toutefois, trempez vos lèvres dans une coupe, le temps de trinquer ne devrait pas causer de dommages irréversibles !

Menu de fête, les aliments à bannir…

Pour composer votre menu de fête, commencez par isoler ce à quoi vous n’avez pas droit. Ces quelques entrées sont à rayer de votre liste de courses : huîtres, carpaccio de bœuf et saumon marinédu fait du risque de listériose.
Le foie grasest aussi vivement déconseillé car il est lourd  à digérer et riche en vitamines A (déconseillé lors de la grossesse). Si la tentation est trop grande, goutez le en quantité infime  et issu d’un conditionnement pré-emballé. Les gourmandes peuvent s’autoriser du saumon, à condition qu’il soit pasteurisé.
Pour le café, vous pouvez en boire un pour vous éviter de somnoler avant l’ouverture des cadeaux. N’oubliez pas que 3 cafés par jourest une dose raisonnable pour une femme enceinte mais pas plus. De plus, le café sera votre allié pour vous protéger des ballonnements et nausées désagréables.

 

Les plats à déguster pour les fêtes

 

Pour les hors d’œuvre, vous pourrez engloutir, si bien cuits : crevettes, langoustines et homard, servis avec un peu de beurre sur du pain complet.Vous pourrez également préparer des cassolettes de moules, gratins de Saint Jacques, terrines de poisson, de volaille ou de légumes et des escargots à l’ail et au persil. Des chaussons avec viande hachéeet pignons de pain ou légumes et coriandre sont d’autres propositions pour ravir vos papilles.

Quant au plat de résistance, cuisez bien vos volailles et poissons. Enceinte, les traditionnels mets de Noël comme la dinde, le chapon, le gibier ou cabillaudvous sont accessibles. Un petit bémol demeure tout de même concernant la sauce accompagnante, à alléger pour limiter les calories et faciliter la digestion.
Des petits conseils comme la cuisson du poisson en papilloteou la dinde farcie avec des légumes (en substitut de la charcuterie) sont à relever. Le plateau de fromages doit éviter les types à pâte molle et au lait cruet peut être servi avec de la salade verte bien nettoyée plutôt que du pain.

Concernant les desserts, éloignez-vous du lait mal conservé et des œufs crus. Prenez vos distances également avec les glaces, crèmes, mousses, fameuses bûches et pâtisseries fourrées et optez pour les salades de fruits, gâteaux, cakes et tartes!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here