Enceinte, comment adapter ma routine sport ?

0
134

Inscrite à votre cours de gym adoré ou randonneuse assidue, vous souhaitez continuer votre activité sportive lors de votre grossesse. Sachez que c’est tout à fait possible et même fortement recommandé. Un minimum d’exercice est très profitable pour vous et le bébé. Une attention toute particulière doit être portée à votre alimentation afin de profiter de tous les bienfaits de vos efforts. Il est vrai, en outre, qu’en tant que future maman, vous avez accès à un panel d’activités sportives, réellement bénéfiques à un moral positif et une réduction de stress. Autre aspect et non des moindres, le sport vous permet de garder la ligne.

 

Que manger avant votre séance de sport ?

Vous vous demandez s’il est préférable de se nourrir avant une séance de sport ? Sachez qu’il est fortement déconseillé de pratiquer votre activité favorite avec le ventre vide.

L’objectif n’est pas de perdre du poids mais de maintenir votre organisme et celui du bébé en bonne forme. Deux heures avant votre séance, les traditionnelles pâtes, semoule de maïs, pommes de terre et riz complet, riches en sucres lents (propice à la digestion), vous fourniront un apport énergétique intéressant. Ils vous apporteront une sensation de satiété.

Si vous prenez un encas 30 minutes avant votre sport, vous pouvez consommer une barre de céréales ou une compote. Ces aliments très légers vous donneront l’énergie nécessaire avant de vous dépenser tout en vous rassasiant suffisamment. De plus, leur digestion est facile et rapide.

 

Et après le sport ?

Vous êtes affamée après votre exercice et vous méritez bien une récompense. Il serait vraiment dommage de gâchez tous les avantages de cette séance et de dévorer la première sucrerie tombée entre vos mains.

Pour recharger les batteries, juste après votre entrainement sportif, vous pourrez opter pour une collation riche en glucidesavec des fruitscomme des dattes, bananes ou compotes et en protéines, avec des produits laitiers.

Au bout d’une heure, vous pouvez vous accorder un repas plus équilibré avec un réel apport de protéines pour les muscles: œufs, poissons et viande blanche. Pour faciliter le transit, fibres et légumespeuvent être également ajoutés. Bien entendu, n’oubliez pas de vous hydrater et buvez de l’eaudès que vous en ressentez le besoin, avant, pendant et après la séance.

Sport & grossesse, un choix varié !

Lors des toutes premières semaines, vous n’avez pas connaissance de votre grossesse. Aussi, l’activité sportive, au tout début, plus ou moins intense n’a pas été évaluée dangereuse pour la maman et le futur bébé.

 

Par la suite, en tant que sportive raisonnable, vous pouvez vous tourner vers les sports suivants particulièrement recommandés  pendant votre grossesse. Sans contre-indication médicale, et avec avis de votre médecin, choisissez entre le yoga, pour la détente du corps et de l’esprit, la natationet l’aquagym.

 

Des séances d’aquanatalsont proposées depuis quelques années, adaptées aux futures mamans. La marche à piedconnait beaucoup d’adeptes pour maintenir son potentiel musculaire ainsi que le souffle. Et enfin, la gymnastiqueest également accessible pour muscler son bassin et abdomen sans étirements trop brusques toutefois.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here