Alimentation et grossesse : comment gérer le manque d’appétit ?

0
162
Picture of amazing happy pregnant woman standing isolated over white background. Looking aside.

Alimentation et grossesse : comment gérer le manque d’appétit ?

Si la grande majorité des femmes mangent beaucoup durant leur grossesse, d’autres peuvent perdre leur appétit et ont souvent du mal à s’alimenter correctement.

Or, afin de rester en bonne santé et s’assurer du bon développement de son futur bébé, une femme enceinte doit veiller à son alimentation, qui implique surtout le fait de bien manger, de varier les nutriments et d’éviter toutes carences.

De ce fait, manquer d’appétit pendant la grossesse peut donc devenir un problème et même si cela est généralement associé aux symptômes de la grossesse, il est important de le prendre au sérieux, en essayant notamment de comprendre ses causes, ses conséquences et les solutions qui pourront aider à mieux le gérer. Découvrons plus de détails concernant ce trouble dans cet article.

Les causes d’une baisse d’appétit durant la grossesse

La perte d’appétit pendant la grossesse peut être causée par différents facteurs, mais les plus fréquents sont certainement liés à la grossesse elle-même, à savoir : les changements au niveau hormonal, le stress, les malaises de grossesse (brulures d’estomac, nausées, vomissements, fatigue) et aussi le manque d’espace (la compression de l’estomac par l’utérus) …

En prenant en compte ces raisons, il est donc possible de gérer ce manque d’appétit qui inquiète de nombreuses femmes, mais avant d’aller plus loin, découvrons ici les conséquences du fait de ne pas pouvoir s’alimenter suffisamment durant la grossesse

Les conséquences d’une baisse d’appétit durant la grossesse

Bien que la perte d’appétit puisse être causée par des troubles liés à la grossesse, il est important de ne pas la négliger car cela occasionne souvent des désagréments plus ou moins graves pour la femme enceinte.

En premier lieu, une femme enceinte qui ne s’alimente pas suffisamment se sentira plus faible, plus fragile et souffrira certainement de carences en vitamines, en calcium, en iode et surtout en fer … qui sont des nutriments essentiels pour assurer le bon déroulement de sa grossesse.

Après cela, une femme qui ne mange pas correctement durant sa grossesse pourra aussi augmenter le risque de ne pas pouvoir recouvrir efficacement les besoins nutritionnels de son bébé à naitre et même si les risques que des complications puissent se produire, il est tout de même préférable de prendre en main la perte d’appétit, surtout si celle-ci persiste.

Les solutions pour gérer la perte d’appétit durant la grossesse

On ne le dira jamais assez, mais pour pouvoir profiter d’une grossesse en santé, il est indispensable d’adopter une bonne alimentation, riche, variée et équilibrée.

Effectivement, bien manger pendant la grossesse assure d’être en parfaite santé, de veiller au bon développement du fœtus et de bien se préparer à l’accouchement.

Pour ce faire, il est donc crucial de prévenir et de gérer tout problème qui peut affecter cela et la perte d’appétit en fait justement partie.

Heureusement, suivant ses causes, il est assez facile de gérer la baisse d’appétit pendant la grossesse et pour cela, il faut :

Fractionner ses repas

Il est souvent recommandé pour une femme enceinte de prendre 3 repas par jour afin de subvenir à ses besoins nutritionnels et à ceux de son bébé. Toutefois, il peut être difficile pour celles qui souffrent de baisse d’appétit de suivre cette règle car ces 3 repas devront apporter tous les nutriments essentiels.

Au lieu de cela, il est donc préférable de fractionner ses repas et ce, en diminuant la quantité mais en augmentant la fréquence à laquelle on mange. Pour donner un exemple, on peut prendre 3 repas moins consistants aux heures habituelles et 3 autres collations entre temps.

L’idéal est de manger environ tous les 3 heures.

Varier son alimentation

Pour une femme enceinte, le plus important est de consommer les bons nutriments dans les bonnes proportions. Pour garantir cela, il n’y a que le fait de varier son alimentation et de privilégier les aliments sains et nutritifs.

Pour ce faire, il faut veiller à préparer à chaque repas, un plat qui pourra contenir de tout, à savoir des protéines, des glucides, de bons lipides, des vitamines et des oligoéléments.

Bien s’hydrater

Un manque d’appétit peut aussi être géré par une bonne hydratation. Ici, il est vivement recommandé de boire régulièrement de l’eau, mais aussi des boissons nutritives comme des bouillons, des soupes, des veloutés de légumes, des jus de fruits ou de légumes …

Eviter les aliments qui pourraient causer de l’inconfort

A cause des nausées, des reflux gastriques ou aussi du manque d’espace dans l’estomac etc. il peut être difficile pour une femme enceinte de manger correctement et c’est justement ce qui fait apparaitre le manque d’appétit.

Cependant, il est crucial de bien manger et pour assurer cela, il est également conseillé d’éviter les aliments qui peuvent causer de l’inconfort digestif comme les aliments difficiles à digérer et surtout aussi les aliments transformés …

Privilégier les aliments qui ouvrent l’appétit

Même si on perd l’appétit pendant la grossesse, il y a certainement des aliments qui nous font envie et il est donc important de privilégier ces derniers. Attention toutefois à ne pas se goinfrer d’aliments transformés, mais surtout de se focaliser sur ceux qui sont naturels et qui apportent tout ce dont on a besoin.

Consulter son médecin

Pour celles qui n’arrivent pas à s’en sortir et qui manquent toujours d’appétit pendant leur grossesse malgré ces quelques conseils, il est recommandé de consulter son médecin, qui pourra être en mesure de déterminer si elles ne souffrent pas de carences ou d’autres troubles liés à la malnutrition comme l’anémie.

Assurément, seul un médecin peut apporter les solutions adéquates surtout dans les situations extrêmes et ce, en les adaptant aux besoins et aux envies de chacune.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here