Quels sont les meilleurs remèdes naturels pendant la grossesse ?

0
204

Cet article a été publié ici en premier.

La grossesse, c’est une période de neuf mois souvent mouvementés pour votre santé ! Entre les nausées et les maux de jambes, les journées peuvent parfois sembler longues. Bien sûr, il est indispensable de consulter votre médecin si vous ne vous sentez pas dans votre assiette. En parallèle, vous pouvez aussi tenter les remèdes naturels. Avec le naturopathe certifié Fabrice Cravatte, on fait point sur les différents remèdes existants, et comment bien les utiliser. 

Avant toute chose, il est important de rappeler que la naturopathie est une pratique qui ne substitue pas à la médecine. En cas de douleur ou de troubles, surtout si on attend un bébé, on n’hésite pas à se rendre rapidement chez notre médecin, gynécologue ou sage-femme. Il ne faut pas négliger de potentiels signaux d’alerte pendant la grossesse.

Pour la constipation, massage et jus de citron

Fabrice Cravatte, naturopathe certifié, nous livre ses recommandations pour remédier de façon naturelle aux maux de la grossesse. « Il est normal d’être constipée lors de la grossesse, c’est physiologique. L’utérus et le futur bébé appuyant sur l’intestin, le transit se retrouve souvent ralenti. En guise de traitement naturel pour soulager la constipation, vous pouvez boire le matin un jus de citron bio dilué dans un verre d’eau tiède ou chaude. Vous pouvez également prendre du psyllium blond (aussi nommé plaintain des Indes). Il s’agit de graines majoritairement cultivées en Inde. Elles ont des propriétés laxatives très reconnues. Parmi les plantes recommandées contre la constipation, vous pouvez aussi vous faire une infusion de fleur de mauve, en la dosant de manière légère : une cuillère à soupe pour une tasse, avec 10 minutes d’infusion », explique l’expert. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin.

Les massages sont aussi un bon moyen de soulager les problèmes de constipation : « Vous pouvez vous masser doucement la zone du colon gauche, c’est souvent efficace pour lutter contre la constipation. Enfin, n’hésitez pas à utiliser un marchepied sur lequel positionner vos pieds, légèrement écartés l’un de l’autre, lorsque vous allez aux toilettes. 

À lire aussi

Reflux gastriques, remontées acides et brûlures d’estomac, quels soins naturels ?

Très courants chez la femme enceinte, les brûlures d’estomac peuvent devenir rapidement inconfortables. Afin de soulager les reflux gastriques, on peut déjà espacer un maximum ses repas pour éviter une d’ingérer trop d’aliments d’un coup. L’ananas peut aussi très rapidement devenir notre ami, car celui limite les douleurs gastriques. N’hésitez pas à en prendre pendant vos repas. La cannelle et le gingembre son également de bons alliés pour vous aider à soulager vos maux d’estomac.

Quel calmant prendre quand on est enceinte ? Pour les douleurs aux seins et le mal de dos ?

Pendant la grossesse, la lactation va se mettre en place progressivement, ce qui peut causer des douleurs désagréables, surtout en fin de grossesse. On peut utiliser l’hydrologie pour être soulagée : « Faites des petites douches d’eau froide, régulièrement, pour apaiser votre poitrine. » Vous souffrez de douleurs lombaires, classiques pendant la grossesse ? Vous pouvez masser la zone douloureuse avec de l’huile essentielle de laurier noble. Celle-ci possède des propriétés antidouleurs et un effet apaisant », résume Fabrice Cravatte. A savoir : les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées au premier trimestre de grossesse, et certaines sont interdites pendant toute la grossesse. Demandez toujours conseil à votre pharmacien ou à votre médecin.

À lire aussi

En cas de diabète gestationnel : prévention et bouillottes

Le diabète gestationnel peut toucher les femmes enceintes, y compris celles qui n’ont pas d’antécédents de diabète avant la grossesse. Dans ce cas de figure, vous serez bien sûr suivie par votre médecin. En parallèle, vous devrez aussi surveiller attentivement votre alimentation : « Il faut éviter tous ce qui est de l’ordre des sucres rapides, et privilégier une alimentation avec des glucides à indice glycémique bas, explique l’expert naturopathe. Vous pouvez aussi soulager votre foie en appliquant une bouillotte dessus. Mais attention cependant, ne faites surtout pas de drainage du foie, qui est peu recommandé. »

Les nausées sont malheureusement très fréquentes pendant la grossesse. Pour être soulagée, on peut opter pour des remèdes naturels, souligne Fabrice Cravatte : « Vous pouvez vous faire des infusions au gingembre frais, aliment au top pour soigner les troubles digestifs. » Boire beaucoup d’eau est nécessaire. Si possible, on évite l’eau du robinet et on boit une eau filtrée, idéale si on souhaite allaiter après la naissance. 

À lire aussi

Migraine et maux de tête : quels médicaments naturels pendant la grossesse ?

Les migraines sont fréquentes pendant la grossesse, parfois pendant les neuf mois. Elles deviennent alors rapidement une source d’inconfort pour les femmes enceintes. L’important, dans un premier temps, est d’avoir une bonne hydratation. N’hésitez pas à boire régulièrement de l’eau chaude, ou froide. Vous pouvez également vous laisser tenter par une infusion de gingembre. Comme pour les nausées, celui-ci a des propriétés anti-inflammatoires qui sauront réduire vos céphalées. Vous pouvez aussi vous mettre une compresse imbibée d’eau chaude, ou une bouillotte, sur votre cou, car il arrive que les migraines viennent de causes musculaires.

Les rétentions d’eau sont fréquentes pendant la grossesse. Elles se traduisent par des sensations de gonflement, avec apparition d’un œdème. Cela n’est pas douloureux, mais peut s’avérer inconfortable, surtout en fin de grossesse. Dans ce cas de figure, il est important de bien s’hydrater (buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour). Pensez aussi à réduire votre consommation de sel, car celui-ci favorise la rétention d’eau. Côté alimentation, mangez copieusement fruits et légumes, car ils sont gorgés d’eau et de fibres. Vous pouvez aussi boire du thé vert, avec modération (pas plus de 2 tasses par jour), très efficace contre la rétention d’eau.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here