J’accouche par césarienne : comment me préparer

0
141

Cet article a été publié ici en premier.

Qu’elle soit programmée ou réalisée en urgence, la césarienne est généralement redoutée par les futures mamans. Beaucoup d’idées reçues et de fausses informations circulent et ne font qu’accroître le stress des femmes enceintes. Mais ces dernières doivent avant tout se rassurer : une césarienne est  un mode d’accouchement un peu différent, mais c’est avant tout une naissance. Avec tout ce que cela comporte de difficultés oui, mais aussi de magie. Découvrez nos conseils pour appréhender la césarienne de manière positive !

La césarienne concerne un accouchement sur cinq en France. Elle représentait 20,2% des naissances en 2014. Cette intervention chirurgicale qui consiste à faire naître le bébé en réalisant une incision dans les parois abdominale et utérine peut être planifiée ou réalisée en urgence. Parce qu’il est important de ne pas trop idéaliser son accouchement, au risque d’être déçue, une approche pragmatique des choses est primordiale. L’arrivée de bébé sera merveilleuse, à n’en pas douter, mais mieux vaut ne pas garder en tête que tout peut arriver !

La césarienne programmée

Dans le cas d’une césarienne programmée, on n’attend pas que la femme se mette en travail et la césarienne est programmée à un terme déterminé par le médecin. Parmi les indications les plus fréquentes : une macrosomie foetale, une présentation par le siège  (s’il y a une confrontation défavorable entre la pelvimétrie et l’estimation des mensurations fœtales), un utérus cicatriciel avec risque de rupture utérine (la HAS recommande une césarienne programmée à partir de 3 antécédents de césarienne ou plus), un problème cardiaque, neurologique, pulmonaire, un handicap qui contre-indique la poussée, un placenta praevia, un risque de contamination du bébé, par exemple si la maman souffre d’un herpès génital en poussée à la fin de la grossesse. Dernier cas enfin, celui d’une césarienne de convenance. 

La césarienne en urgence

Parmi les causes d’une césarienne réalisée en urgence, là encore il peut s’agir d’une cause maternelle ou d’un problème concernant le bébé : une stagnation du travail et un arrêt de la dilatation du col, des anomalies du rythme cardiaque du bébé, un décollement du placenta, une procidence du cordon, lorsque ce dernier passe avant la tête du bébé. Un retard de croissance intra-utérin et une prééclampsie sont également des causes possibles de césarienne en urgence.

Les idées reçues et les a priori sur la césarienne

La césarienne effraie beaucoup les futures mamans, principalement parce qu’elles sont souvent mal informées. Les idées reçues sur la césarienne sont nombreuses et il n’est pas toujours facile de démêler le vrai du faux sur cette intervention chirurgicale. On entend par exemple que lorsqu’on a accouché par césarienne, l’accouchement suivant se fera nécessairement par césarienne. C’est totalement faux, il est tout à fait possible d’accoucher par voie basse après une césarienne avec le feu vert du médecin. Autre idée reçue, on pourrait se passer de rééducation du périnée après une césarienne et se contenter de la rééducation abdominale. Faux, encore une fois ! La rééducation du périnée est importante pour toutes les femmes après une grossesse. On entend également que l’allaitement serait difficile voire impossible après une césarienne. Les mamans doivent être rassurées sur ce point, il est  heureusement tout à fait possible d’allaiter bébé. Vous aurez peut-être juste besoin d’un peu d’aide une fois de retour dans votre chambre pour installer bébé confortablement en prenant garde à votre cicatrice. 

Comment bien préparer sa césarienne ?

L’idéal pour que la césarienne se passe bien (et pour tordre le cou aux idées reçues !) est de préparer une liste de questions sur la césarienne à poser à son gynécologue ou sa sage-femme afin d’arriver le jour-J l’esprit tranquille. Des questions qui peuvent concerner le déroulement de la césarienne elle-même : quel est le type d’anesthésie, combien de temps dure l’intervention, où est réalisée l’incision, comment celle-ci est-elle refermée, vais-je sentir quelque chose etc. Vous pouvez également faire un point avec votre médecin sur ce qui est prévu par rapport à la présence du papa, à la tétée de bienvenue mais aussi aux suites de la césarienne :  la gestion de la douleur après une césarienne, les soins de la cicatrice, la rééducation du périnée etc.

Je m’équipe pour ma césarienne !
Ebook Ma récupération post césarienne cicatrice

Mum-to-be Party
Ebook Ma récupération post-césarienne

ACHETER SUR NOTRE SHOP

Alvalux Medical
Kit de traitement de cicatrice post césarienne CicaLux

ACHETER CHEZ NOTRE PARTENAIRE

D-LAB x Mum-to-be Party
Programme Post-Césarienne récupération 1 mois

ACHETER CHEZ NOTRE PARTENAIRE

Culotte haute gainante post cesarienne C-section

Belly Bandit
Culotte gainante post césarienne C-section

ACHETER CHEZ NOTRE PARTENAIRE

Les Huilettes
mon huilette Sensitive grossesse et post-partum

ACHETER CHEZ NOTRE PARTENAIRE

D-LAB
Programme Detox Ventre plat 3 mois

ACHETER CHEZ NOTRE PARTENAIRE

La césarienne de convenance, lorsque la césarienne est un choix

La césarienne est rarement un choix. Pourtant certaines futures mamans (dont de nombreuses stars !) décident d’opter pour une césarienne de convenance. S’il est important de garder à l’esprit qu’une césarienne est un acte chirurgical qui comporte des risques, les raisons de ces futures mamans doivent aussi être entendues.

Leurs motivations sont en effet très diverses : crainte de la douleur d’un accouchement par voie basse, peur de l’épisiotomie, crainte de difficultés sexuelles ou tout simplement peur de l’inconnu. Une future maman qui a subi des violences sexuelles pourra également redouter un accouchement par voie basse. D’autres femmes s’orientent vers la césarienne car elles veulent connaître la date de leur accouchement, par exemple si le conjoint est amené à effectuer des déplacements professionnels, et donc s’assurer qu’il pourra être présent.

Comme nous l’expliquait Karima il y a quelques années dans son témoignage, la césarienne de convenance est aussi le gage d’une naissance sans stress. “Avant de partir tranquillement à la maternité, toutes mes machines étaient à jour, mon ménage fait et le congélateur rempli à bloc pour mon retour. L’avantage de savoir avec exactitude le jour d’accouchement est de pouvoir tout planifier sans stress.”, détaille-t-elle alors. Mais encore faut-il trouver un médecin qui accepte de réaliser une césarienne sans motif médical. Certains y sont fermement opposés, d’autres y consentent plus facilement. Si votre souhait d’une césarienne de convenance est motivée par la peur, il est primordial d’évoquer vos craintes avec le gynécologue ou la sage-femme qui vout suit. Avoir des réponses à vos questions ne vous fera pas nécessairement changer d’avis, mais vous permettra d’avoir toutes les cartes en main avant de décider. 

Une césarienne bienveillante et naturelle, c’est possible !

La césarienne est parfois vécue comme un événement traumatisant par les mamans. Les papas eux aussi témoignent parfois d’un vécu difficile, notamment s’ils n’ont pas pu assister à l’intervention car elle s’est déroulée en urgence dans un contexte de grande inquiétude. Mais depuis quelques années, certains médecins œuvrent justement à transformer l’approche de la césarienne. Des praticiens qui s’investissent pour une césarienne bienveillante et naturelle. On peut notamment évoquer la césarienne extrapéritonéale ou technique de FAUCK, mise au point par le Dr Denis Fauck, qui respecte les fonctions musculaire, digestive et vésicale de la région pelvienne. L’incision de la peau est horizontale (donc esthétique), mais celle des muscles abdominaux est verticale. Cette technique réalisée sous anesthésie locorégionale réduit considérablement les douleurs chez la femme. La sonde urinaire n’est alors plus indispensable pour la jeune maman qui peut se relever environ 3 heures après l’intervention ! 

Le témoignages de mamans césarisées 

Au sein de Mum-to-be Party, nous sommes nombreuses à avoir fait l’expérience de la césarienne. Isabelle, Aurélia, Karima, notre experte beauté et Christel, la fondatrice, ont justement témoigné de leur césarienne sur le site. Chacune a évidemment vécu sa césarienne différemment ! Mais toutes les quatre se veulent toutefois rassurantes. Une césarienne est un accouchement (presque !) comme les autres. Si l’annonce, surtout lorsqu’elle intervient dans le feu de l’action, peut être mal vécue, toutes confient avoir été soulagées d’avoir leur bébé dans les bras, même si la naissance était différente de celle qu’elles espéraient. “Pour mon premier je l’ai bien pris autant que l’on peut bien le prendre, l’urgence était vitale pour moi et l’anesthésiste m’a dit : dans une heure vous serez maman, je crois que ça m’a bien aidé à relativiser.”, confie notamment Aurélia. “Je ne me suis posée aucune question, encore une fois à l’époque encore on ne se prenait pas autant la tête sur le « devenir maman » et dans mon contexte (hypertension/risque de mort in-utero et pour la mère), l’importance c’était juste notre santé physique.”, explique pour sa part Isabelle. Nos quatre mamans témoignent finalement toutes de la magie de cette naissance par césarienne, au même titre que lors d’un accouchement par voie basse.

 “Pour mon premier bébé j’ai pu l’avoir en peau à peau quasiment de suite après ma césarienne donc la mise en place de l’allaitement et du lien d’attachement s’est faite en douceur et naturellement.”, se souvient Aurélia. Un sentiment partagé par Karima. “J’ai trouvé que le geste était très beau en réalité. Un peu comme une cigogne m’avait apportée mon bébé, tout propre, tout rose, enroulé dans un linge blanc, sans que je n’aie eu à souffrir pour la poussée.”, explique-t-elle. Sans rien édulcorer de la difficulté et de la réalité, notamment quant aux douleurs et à la cicatrice, nos quatre mamans gardent finalement toutes un bon souvenir de leur césarienne. Leurs témoignages sont précieux pour les futures mamans inquiètes !

The post J’accouche par césarienne : comment me préparer first appeared on Mum-to-be Party.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here