{Édito S49} C’est seulement 9 mois

0
50
Cet article a été publié ici en premier.
Blog grossesse

Il y a quelques semaines une couple d’amis me racontait très naturellement comment une femme de leur entourage se goinfrait joyeusement de raclette et de saucisson alors qu’elle était enceinte et faisait du diabète gestationnel. D’ailleurs elle ne faisait pas attention à grand chose de sa grossesse apparemment… tant pis pour la listériose ou la toxoplasmose « elle ne fait pas de chichis« .

Le sujet était amené comme un petit pied de nez à ma propre grossesse qui apparemment avait été trop « surveillée » au goût de cet homme (car c’est lui qui parlait)… ce genre de réflexion m’énerve au plus haut point (j’en parlais déjà ici), d’autant plus venant d’un homme…

Ben oui c’est vrai pendant 9 mois j’ai fait hyper attention à tout ce que je mangeais. Je lavais tous mes légumes au vinaigre blanc pour éviter la toxoplasmose et refusais de manger de la charcuterie à cause des risques de listériose. Et vous savez quoi ? N’en déplaise aux bien-pensants qui estiment que j’ai pris trop de précautions, je ne regrette pas à un seul instant d’avoir fonctionné ainsi.

Une grossesse c’est seulement 9 mois

La toxoplasmose peut entraîner des malformations du fœtus, notamment au niveau des yeux ou du cerveau. Cela peut même aller jusqu’à une fausse-couche dans les pires des cas.

La listériose peut provoquer une septicémie, un arrêt de la grossesse spontané ou un accouchement prématuré. L’enfant peut également avoir des séquelles après la naissance.

La consommation d’alcool peut elle entraîner un retard de croissance du bébé, des anomalies faciales, diverses malformations et autres atteintes cérébrales…

Le diabète gestationnel peut lui avoir des conséquences autant sur le bébé que sur la maman. L’enfant peut naître avec un poids supérieur à 4 kilos, être en hypoglycémie au moment de la naissance, avoir des malformations cardiaques ou nerveuses voir, dans les cas les plus sévères, mourir tout simplement. Chez la maman, il peut y avoir un risque de décollement du placenta, des troubles de la coagulation, insuffisance rénale, pré-éclampsie

Alors oui quand on est enceinte il y a des restrictions notamment alimentaires. On porte la vie et je pense que ce miracle vaut bien quelques concessions. Ce ne sont que 9 mois alors que si votre enfant a des séquelles toute sa vie, comment réagiriez vous ?

9 mois sans charcuterie, sans fromage au lait cru et à manger des légumes bien lavés pour mettre toutes les chances de notre côté d’avoir un enfant en bonne santé, c’est trop demandé ? Qui sont ces gens qui se permettent de faire des remarques aux femmes qui prennent les précautions nécessaires et recommandées par les médecins ?

Alors j’espère fortement que cette future maman qui « elle, ne fait pas de chichis » n’aura aucune séquelles, et que son bébé naîtra en bonne santé. Mais je voudrais juste rappeler aux personnes se permettant de faire la morale aux autres en prenant de tels exemples, que justement ce ne sont pas des modèles à suivre et que bien au contraire de les mettre en lumière, il vaudrait mieux taire ce genre d’histoires. Car s’il arrive quoi que ce soit au bébé et que toute sa vie il ou elle paye ces « écarts » au prix de sa propre santé, alors on sera tous d’accord pour dire que le mec qui a pris cet « exemple » pour essayer d’influencer d’autres femmes à faire pareil, aura l’air bien bien con.

Chaque femme fait ce qu’elle veut, je ne juge pas les futures mamans qui craquent de temps en temps pour leur bien-être psychologique pour une petite gourmandise qui fait plaisir. Mais aucune femme qui respecte scrupuleusement les protocoles recommandés par les médecins ne devrait être culpabilisée d’avoir voulu bien faire pour son bébé. Une grossesse ne dure que 9 mois et apprendre à faire passer son enfant avant soi dès sa « fabrication » est déjà un bon aperçu de ce que sera la vie de parent.

A bon entendeur…

Au menu cette semaine sur le blog

Côté féminité, vous pourrez lire dès mercredi le témoignage de Mademoiselle X, sur le jour où elle s’est rendue compte qu’elle rentrait dans la case des femmes battues. Non, cela n’arrive pas du jour au lendemain et ce témoignage est très important pour s’en rendre compte.

Côté mariage, rendez-vous demain pour découvrir le témoignage de Claire : Ses beaux-parents voulaient financer son mariage, heureusement que la future mariée s’y est opposée, sinon ça aurait été la catastrophe… Jeudi je vous donnerai plein de jolies idées pour un mariage rustique et samedi on parlera livrets de mariage. Que ce soit pour la cérémonie ou le mariage entier, on craque pour cet élément de papeterie de plus en plus incontournable.

Côté maternité, dès aujourd’hui, vous avez la chance d’être gâtée par Dreamgenii qui va offrir à 3 chanceuses parmi vous des coussins de grossesse ! Vendredi on parlera du cauchemar qu’est la fausse-couche tardive grâce au témoignage d’Elodie et dimanche, Anna viendra se confesser sur son syndrome de l’imposteur : elle est enceinte mais n’a pas l’impression que ce soit vrai…

Bonne semaine à toutes <3

A lire également

Bonjour, je m’appelle Nathalie. C’est moi qui ai créé ce blog en 2011. Au début, il était exclusivement dédié à l’organisation de mariage, aujourd’hui on y parle également de maternité et de voyages. N’hésitez pas à m’envoyer un message ou votre témoignage si vous souhaitez participer.
la.mariee.en.colere@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here