5 signes pour déceler la dyslexie chez l’enfant dès la maternelle

0
35

Cet article a été publié ici en premier.

La dyslexie est l’un des troubles DYS. Ce suffixe est utilisé pour évoquer les divers troubles d’apprentissage. Ils sont au nombre de trois (3) : la dysphasie, la dyscalculie et la dyslexie. Le premier fait allusion à un trouble du langage plus précisément du langage oral. Le second fait référence à l’incapacité de l’enfant de coordonner correctement les chiffres notamment la mathématique. Enfin, la dyslexie désigne un trouble spécifique et neurologique qui fait qu’un enfant ait du mal à lire. En d’autres termes, les enfants atteints de dyslexie rencontrent beaucoup de difficultés lors de l’apprentissage de la lecture. Ce trouble engendre beaucoup de difficultés scolaires à l’enfant et dans le pire des cas un échec scolaire.

Quels sont les signes de la dyslexie ?

Il est impossible d’établir un diagnostic propre, mais la dyslexie peut s’identifier chez certains enfants à travers les quelques signes suivants :

  • Un retard de développement du langage par rapport aux autres enfants du même âge (bien que ce retard puisse avoir de nombreuses causes différentes)
  • Des problèmes d’élocution, comme le fait de ne pas pouvoir prononcer correctement les mots longs et de « mélanger » les phrases
  • Des problèmes pour s’exprimer à l’oral, comme l’incapacité à se souvenir du bon mot à utiliser ou à assembler des phrases de manière incorrecte
  • Peu de compréhension ou d’appréciation de mots qui riment, comme « le chat s’est assis sur le tapis », ou des comptines pour enfants
  • Difficulté ou manque d’intérêt pour l’apprentissage des lettres de l’alphabet

Ces signes représentent des troubles cognitifs et langagiers. À première vue, ces signes semblent faire l’amalgame entre la dyslexie et la dysphasie. Cependant, le but de ces signes est d’aviser les parents sur la forte potentialité du fait que leur enfant soit dyslexique.

Quels sont les 4 types de dyslexie ?

ecriture

Il y a 4 grandes formes de dyslexie le plus souvent répertoriée :

La dyslexie phonologique

Un enfant qui souffre de dyslexie phonétique a du mal à identifier les diverses lettres de l’alphabet. Il confond le son de certaines lettres et vice versa. Les difficultés que cet enfant dyslexique rencontre sont multiples : il a du mal à déterminer les lettres, à décomposer les mots, à faire la lecture de mot qu’il n’a jamais vu auparavant et à faire l’épellation de mots qui lui sont inconnus. Bien que la dyslexie soit étroitement attachée à la lecture, l’enfant atteint de dyslexie phonétique présente également des difficultés sévères d’élocution et de mémorisation des tables de multiplication.

La dyslexie dyséidétique

Cette forme de dyslexie ne se présente pas toute seule, elle est toujours accompagnée de la dyslexie phonétique. L’enfant présentant cette forme de dyslexie dite aussi dyslexie de surface rencontre les problèmes suivants : une grande difficulté à reconnaitre et à lire les mots irréguliers notamment là où 2 consonnes se suivent (exemple : choral, éléphant, femme…) ; il a également beaucoup de mal à retenir la table de multiplication. Ces enfants réussissent à lire bien qu’ils le font avec beaucoup de lenteur et en utilisant une orthographe phonétique.

La dyslexie mixte

Le repérage de cette forme de dyslexie est simple. Comme le nom l’indique, il réunit les deux formes de déficit sus évoquées. Les enfants qui souffrent de dyslexie mixte ont du mal à mémoriser les mots et à traiter les sons.

La dyslexie motrice

Cette dernière forme, récemment identifiée, se rattache à la motricité. Il renvoie au fait que l’enfant a du mal à se souvenir des mouvements qui lui permettent d’écrire. De ce fait, il a du mal à écrire les lettres, à lire une montre, à déterminer la droite de la gauche, à s’exprimer aisément. En somme, l’enfant n’a aucun sens de l’orientation et très peu de coordination. Souvent cette forme de dyslexie renvoie à de l’hyperactivité.

Quel est un exemple de dyslexie ?

Le fait pour un enfant de ne pas lire les mots dans l’ordre est de la dyslexie. Par exemple, si un enfant lit « apler » au lieu de « parle » c’est qu’il est atteint par la dyslexie. Ou encore, quand il essaie de lire l’heure qu’indique la montre, les chiffres se mélangent entre eux.

Quelles sont les causes de la dyslexie

Elle n’a pas de cause psychiatrique. Souvent la dyslexie est causée par une déficience depuis la formation du cerveau durant la grossesse. C’est-à-dire que la cause peut être prénatale. Certaines recherches s’accordent à dire que la cause peut être héréditaire ou alors due à un problème de chromosome. L’origine de ces difficultés n’est pas clairement connue.

Comment soigner la dyslexie ?

enfant dyslexie

Il ne s’agit pas de soigner proprement dit, c’est-à-dire d’éradiquer définitivement les signes qui démontrent sa présence chez l’enfant, car cela est impossible.  La dyslexie ne peut pas être supprimée, mais ces effets peuvent être amoindris pour le bien de l’enfant. Pour aider l’enfant dyslexique, il faut passer par des séances de rééducation chez l’orthophoniste qui est un neuropsychologue. L’orthophonie va aider l’enfant à compenser les difficultés.

The post 5 signes pour déceler la dyslexie chez l’enfant dès la maternelle appeared first on happy-grossesse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here