3 conseils pour mieux gérer les premiers temps de séparation avec bébé

0
847

Cet article a été publié ici en premier.

La fin du congé maternité est une étape marquante pour toutes les mamans et leurs bébés. Quelle(s) qu’en soient les raisons (reprise du travail, séparation), les périodes d’éloignement provisoire peuvent vite être source d’angoisse. C’est pourquoi il est important de s’y préparer afin que la séparation soit la plus douce possible et permette à l’enfant de s’engager de façon sereine sur la voie de l’autonomie…

9ac278d9c1959ce3e0834fd51429c342

1er conseil : être convaincu(e) par le mode de garde choisi

Cela semble évident, et pourtant ! Le choix du mode de garde est une des étapes clés pour se préparer aux premières séparations avec bébé.

Entre la crèche, la nounou, l’assistance maternelle ou encore les agences de baby-sitting (comme Yoopala) les parents ont désormais le choix.

Quelle que soit l’option retenue, l’essentiel est que vous soyez sûr(e) de votre décision une fois que celle-ci sera prise. Une étape importante à la fois pour votre bébé mais aussi pour vous.En effet, c’est ce sentiment de confiance qui vous permettra de vous sentir rassuré(e) et plus apaisé(e) (et votre bébé le sentira !)

2ème conseil : se préparer en douceur à la séparation

Pour que la séparation ne soit pas vécue de façon trop intense sur le plan émotionnel, il est important de l’anticiper (dans la mesure du possible) et, pour ce faire, de procéder par étapes.

Avant même la fin de votre congé parental, n’hésitez pas à confier votre bébé à une personne de votre entourage (parents, amis), ne serait-ce qu’une heure ou deux. Profitez-en pour vous détendre, voir des ami(e)s ou passer une soirée en amoureux…

Ce faisant, il sera moins difficile d’envisager la garde de votre bébé par la suite.Les crèches et les nounous proposent généralement aux parents une période d’adaptation qui permet elle aussi d’y aller en douceur. Vous commencez par confier votre bébé quelques minutes, puis quelques heures et enfin, toute la journée pour être bien préparé(e) le jour J.

3ème conseil : communiquer avec votre bébé.

C’est une des étapes fondamentales pour une séparation en douceur.

Même si bébé est tout petit et qu’il n’est pas apte à parler, il est très important de lui expliquer ce qui va se passer. S’il ne comprend pas forcément les mots, il ressent les intentions et les sonorités : une parole rassurante saura tout à fait l’apaiser.

Par ailleurs, on entend souvent dire que les enfants sont de véritables « éponges ». Si votre bébé vous sent tranquille, il aura moins de chance d’être angoissé lorsque vous devrez le laisser à la crèche ou chez la nounou.

Ainsi, lui exposer la situation avec des mots simples lui permettra lui aussi d’être mieux préparé au moment de la séparation.

Les premières séparations avec bébé peuvent être vécues comme une véritable épreuve par les parents qui, jusque-là, étaient les seuls à lui prodiguer des soins physiques, psychiques et émotionnels. Bien se préparer à cette étape importante de la relation parent/enfant permet à tout le monde de l’envisager de façon plus apaisée et sereine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here