PRÊLE - puis-je manger Prêle enceinte ?

Peut on manger Prêle lorsque l on est enceinte ? Découvrez les risques liés à Prêle lors de la grossesse.

Prêle
Plante
OK
Oui mais ...
A éviter
Risques Voir ci dessous
Informations Contre-indications : Etant donné leur composition en principes actifs, les extraits de prêles sont contre-indiqués par mesure de précaution : chez les personnes souffrant d’œdèmes provoqués par une pathologie rénale ou cardiaque ; chez les enfants de moins de 12 ans ; chez les femmes enceintes et les femmes allaitantes. Attention, l’espèce Equisetum arvense utilisée en phytothérapie ne doit pas être confondue avec d’autres espèces de prêles. En effet, certaines peuvent être toxiques. C’est le cas de la prêle des marais (Equisetum palustre). Effets secondaires : A ce jour, aucun effet secondaire majeur n’a été relevé lors de l’usage de suppléments de prêle aux dosages recommandés. Toutefois, une supplémentation peut provoquer certains effets secondaires mineurs tels que des troubles digestifs et des troubles cutanées. Il est également important de rappeler qu’une cure de prêle ne doit pas excéder 4 semaines. Une prise sur le long terme pourrait provoquer une carence en vitamine B1 et une perte excessive de potassium du fait de l’activité diurétique de la prêle. Conseils d’utilisation : Durant une cure à base d’extraits de prêles, il est conseillé de boire beaucoup d’eau. Idéalement, la prise doit se faire durant les repas. Les analyses montrent également qu’une supplémentation à base d’extraits de prêles ne doit pas excéder 4 semaines. En cas de doute, un avis médical est recommandé.
Toutes ces recommandations sont données à titre indicatifs, elles ne peuvent remplacer l'avis de votre médecin
prele enceinte

Connectez vous !
En vous connectant vous pourrez :

Ajouter vos aliments préférés à votre liste de favoris

Recevoir notre guide sur l'alimentation pendant la grossesse